Faire traduire des fichiers PDF

Les demandes de traduction de fichiers PDF sont monnaie courante. Or, il ne faut pas perdre de vue que si ce format convient parfaitement pour la lecture et l’impression, il reste compliqué à modifier. Pas de problème, mais…

Comment réduire ces frais, voire y échapper ?

Comme pour à peu près tout dans la société actuelle, il existe des alternatives « low cost ». Vous pouvez, par exemple, vous adresser à un traducteur non qualifié, qui pratiquera (peut-être) des prix plus bas, voire vous fier à des outils de traduction automatique.

Deux solutions

1. Vous disposez du fichier original ayant servi à créer le PDF.

Excellent ! Vous évitez pas mal de frais supplémentaires.

En effet, le fichier original est généralement éditable. S’il s’agit d’un document Word, le traducteur professionnel peut le traiter directement, tout en conservant votre mise en pages. Il vous évite ainsi de perdre inutilement du temps et de l’argent. Si le PDF a été créé avec un logiciel tel que FrameMaker ou InDesign, le traducteur chevronné pourra également travailler avec le fichier issu de ces programmes, parfois après une légère adaptation par votre équipe de PAO. Une fois la traduction terminée, il ne vous restera plus qu’à l’importer dans votre logiciel et éventuellement adapter la mise en pages. En effet, les traductions sont généralement plus longues que les textes originaux.

2. Vous avez uniquement le fichier PDF découlant d’une conversion ou d’un scan.

Selon la complexité de la conversion en un document prêt pour la traduction et votre exigence quant à la mise en pages, un surcoût plus ou moins élevé pourra vous être facturé. Vous êtes ainsi assuré de pouvoir utiliser sans souci la traduction par la suite.

Gagnez en efficacité et économisez des frais : fournissez-nous des fichiers éditables !