Les 4 types fréquents de traduction (et quand les utiliser)

Si vous voulez faire traduire un texte, il y a généralement quatre manières de s’y prendre:

 

1. Traduction automatique (ou traduction machine)

 

Traduction réalisée par un logiciel (p.ex. Google Translate). Pas d’intervention humaine.

Gratuit, traduction presque instantanée
Mauvaise qualité – plusieurs erreurs et expressions imprécises voire absurdes

 

2. Traduction automatique + révision par un traducteur/une traductrice

 

Un réviseur corrige les erreurs les plus évidentes et les expressions imprécises de la traduction automatique.

Relativement bon marché, assez rapide
Contient toujours des erreurs et des expressions imprécises

 

3. Traduction humaine

 

Un traducteur qualifié et professionnel traduit le texte.

Traduction assez soigneé et bien exprimé
Plus onéreux et prend plus de temps que la traduction automatique révisée par une personne

 

4. Traduction humaine + révision

 

Un deuxième traducteur révise la traduction du traducteur professionnel en profondeur.

Grâce au contrôle approfondi, on peut garantir la meilleure qualité
Coûte le plus cher et prend le plus de temps

 

 

Autrement dit, la qualité de la traduction augmente avec chaque méthode, mais également les frais et la durée :

 

 

Quelle méthode est conseillée pour votre texte ?

 

Je veux savoir
de quoi traite le texte
Je veux savoir ce qui
figure dans le texte
Je veux utiliser le texte
professionnellement
Je veux publier
mon texte

 

Alta Verba fournit uniquement des traductions selon les méthodes 3 et 4, en fonction du besoin de votre entreprise. La méthode 4 est la seule à vous garantir une qualité supérieure que vous pouvez publier. Les autres méthodes risquent de nuire à l’image de la société. Ne vous laissez donc pas tenter par les belles déclarations sur la traduction automatique, avec ou sans révision humaine (méthodes 1 et 2). Ces méthodes ne font que nuire à l’image de votre société.